Logo de notre association
Logo de notre association

—Clavier kabyle

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

 

Pour pouvoir écrire des e-mails, des com's, des articles en kabyle (ou en y incluant du kabyle) facilement, sans pour autant géner le clavier français, télécharge le clavier kabyle. Et pour cela voici les étapes à suivre :

Pour XP et Vista:

  • 2. Ssekles afaylu (enregistre le fichier).
  • 3. Ldi akaram (Ouvre le dossier).
  • 4. Ttekki γef (Clique sur) : Tamazirt_i386.
  • 5. Ttekki γef (Clique sur) : Setup.
  • 6. Kcem γer (Entre dans) : options regionales et linguistiques dans Panneau de configuration.
  • 7. Kcem γer langues, fren “tamaziγt latin“. (Entre dans langues, choisis “tamaziγt latin)
  • 8. Ttekki γef appliquer akked OK. (Clique sur appliquer et OK)
  • 9. Di barre de langues n uselkim-ik (im), fren tamaziγt latin neγ TZ. (Dans la barre de langues de ton PC, choisis tamaziγt latin ou TZ)

 

Pour Windows 7 :

 

Désormais tu écriras ɣ pour gh, ḍ pour dh, ǧ pour dj, č pour tch, ɛ pour â, etc.

D agi, yakk isekkilen n Teqbaylit !

(Ici l'integralité des lettres kabyles.)

 

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

TURA UL-IW YETHEDDEN

Tura ul-iw yethedden

Imi ẓriɣ lslk s wallen-iw

Ad nadiɣ ɣef imeslayen

S wid ara cekkṛeɣ amesllek-iw

…..

Tura ul-iw yethedden

Imi ẓriɣ lslk s wallen-iw

Ad nadiɣ ɣef imeslayen

S wid ara cekkṛeɣ amesllek-iw

 

-1) Zik tedduɣ deg webrid

Sani iḍul

Dayem ul-iw yeččuṛ d lxuf

Ɣer zdat ur yeṭṭmuqul

Am uderɣal iteddun s acṛuf

-2) Tusa-d tafat seg igenni

Tenfa ṭṭlam yezgan ɣef wallen

Siwa Ṛebbi-nneɣ i gzeddigen

                                                                                                                        -Idir A.

 

 

 

 

 

 

 

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.

Eh…! Vous qui frappez aux portes

Qu’espérez-vous de l’ennemi ?

Quand la vérité vous porte

Hommage d’un ami

Nous étions étrangers sur notre terre

Sans avenir et sans pays

Sans épées, aux mains des pierres

Avec notre sang on a payé

L’idiome des silences

Des messes et des prières

Criez, criez…avec violence

Dihia la suprême guerrière

Eh…! Vous qui frappez aux portes

Qu’espérez-vous de l’ennemi ?

Quand la vérité vous porte

Hommage d’un ami

Nous étions en train de suivre

L’orphelin Jean Amrouche

Surpris par des balles en cuivre

En chaque montagne des Arouchs

C’était l’image du printemps noir

Ô idolâtre des verdures

Est-ce que vous résisterez au soir

Là où il n’y a plus d’espoir

 Eh…! Vous qui frappez aux portes

Qu’espérez-vous de l’ennemi ?

 Quand la vérité vous porte

 Hommage d’un ami 

Nous étions adolescents

En métamorphose du rêve

On compte jusqu’à cent

Le mot amour on lève

 Au triste passage d’Apulée

 Essuyons ses larmes, pansons sa blessure

 Quand la mort nous a appelés

 Les geôliers et les traîtres sont de retour

 Eh…! Vous qui frappez aux portes

Qu’espérez-vous de l’ennemi ?

Quand la vérité vous porte

Hommage d’un ami

 

         Poème du recueil « Cimetière Epileptique », en préparation.

                                                   Areski Tiko

Afus deg fus timanit adas
Afus deg fus timanit adas

 

 

Ayen iɛnan tayri

 

Ihi asiniɣ:

  

Fudeɣ ṣṣut n ṣṣut-im

A tin imelken ul-iw

Kem d afud n tudert-iw

Ulac-i ma yela ulaci-kem

Fudeɣ ṣṣut n ṣṣut-im

.........

A tin issaḍnen ul-iw

Anda rriɣ kem di later iw

Deg ẓuran iw lexyal im